Raymond Vatier | Formation continue, utopie en 1970, urgence en 2012
919
post-template-default,single,single-post,postid-919,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

Formation continue, utopie en 1970, urgence en 2012

novembre 2011 collection « management et Société » EMS in QUARTO – 246 pages – Préface de Michel Rocard, introduction de Roland Vardanéga et post-face de Jean-Marie Peretti.

Résumé
Inventeur des GRETA, de l’ONISEP, du CEREQ et du CESI, Raymond Vatier juge qu’il est aujourd’hui indispensable d’apporter une formation complémentaire tout au long de la vie à aux ouvriers, aux techniciens, aux ingénieurs. Cela accompagne nécessairement tout investissement et toute innovation si l’on veut qu’ils soient productifs. Il en fait la démonstration tout au long de cet ouvrage, à travers des échanges avec les partenaires sociaux, employeurs et salariés et fait de vraies propositions pour un développement significatif de ces activités. La réalité du contenu et la pertinence des mesures proposées sont attestées par la préface du politique Michel Rocard, l’introduction de l’industriel Roland Vardanega ancien président de PSA et président de la Société des ingénieurs Arts et Métiers et la post-face de l’universitaire Jean-Marie Peretti, professeur à l’ESSEC et à l’université de Corse. « Formation continue, utopie en 1970, urgence en 2012 » soulève une véritable question de société.