Raymond Vatier | Biographie
25
home,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-25,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive
Bienvenue sur le site de Raymond Vatier, place de discussion

et de réflexion sur le futur de la formation en France.

Un départ au temps des «Trentes Glorieuses»
Ingénieur des Arts et Métiers, Raymond VATIER débute sa carrière aux usines Renault en 1941. Après deux ans en « otage de l’entreprise » dans une usine allemande, il revient en 1945 dans une entreprise devenue Régie nationale à la Libération, sous la conduite de Pierre LEFAUCHEUX (théoricien des nationalisations dans la Résistance). Il assiste Etienne LONGCHAMP, directeur de services sociaux nécessaires à l’issue de la guerre, jusqu’à leur remise à la gestion d’un Comité d’entreprise.
Il prend ensuite une fonction opérationnelle comme responsable technique du département des traitements électrolytiques. Son directeur le fait inscrire à un enseignement complémentaire d’Irène Joliot-Curie à la Sorbonne. C’est une période de reconstruction industrielle de l’entreprise, ruinée par une série de bombardements. Il assure par ailleurs des enseignements de dessin industriel et de droit social aux apprentis de la Régie, ce qui lui vaut des controverses sur les méthodes de formation de l’apprentissage et la coopération avec l’Association locale de l’enseignement technique (AFDET).
Articles récents

RAYMOND VATIER NOUS À QUITTÉ LE 28 SEPTEMBRE 2018

 

« Raymond Vatier, ingénieur des Arts et Métiers, est l’un des précurseurs de la formation continue. Il est l’un des artisans des innovations sociales de la Régie Renault des années cinquante et soixante et le fondateur du Centre d’Études Supérieure Industrielles (CESI). Il a également lancé les activités d’audit social, créé l’Institut International de l’Audit Social (IAS) et poursuivi des activités associatives et électives. »*

 

Il a été le premier Directeur délégué à l’Orientation et à la Formation Continue au Ministère de l’Éducation nationale (de 1970 à 1974) et à ce titre, notamment, créateur du réseau de la Formation des adultes (GRETA, DAFCO, CAFOC, ADEP…).

 

Raymond Vatier, militant infatigable de la formation continue fut le créateur des GRETA et resta toujours attentif à leur devenir. Il témoigna jusqu’au bout de son engagement auprès des Conseillers en Formation Continue (CFC) en participant depuis 2009 aux journées professionnelles de l’ANACFOC.

 

Il avait à cœur d’écrire, témoin son dernier livre « les aventure d’un gamin des trente glorieuses » publié en 2016. Sur ces dernières années, il eut à cœur de développer encore son projet de vie, en créant notamment l’association Raymond Vatier, instrument de pérennisation de ses actions et outil de communication sur l’ensemble des initiatives.